• Agora'rt

Solitude des personnes âgées : comment agir ?




Rencontre avec Maud Guinet, présidente de l'association Donner-Recevoir qui lutte contre la solitude des personnes âgées.

1. Peux-tu me décrire ton action s’il te plait ?

Je suis présidente de l’association Donner-Recevoir qui lutte contre la solitude des personnes âgées en établissement.

Notre but : créer du lien entre une personne âgée et un bénévole qui vient lui rendre visite au moins 1h par semaine.

Cela fait bientôt 10 ans que je fais partie de l’association. J’ai rendu visite à une personne âgée qui est devenue une seconde grand-mère pendant 5 ans, puis je me suis investie de plus en plus, notamment en m’occupant de la communication de l’association. J’ai repris la présidence de l’association en ce début d’année suite au décès de notre ancien président Yves Sellier…

L’idée est de continuer à faire vivre l’association, recruter de nouveaux bénévoles, trouver des financements, dans le but d’aider un maximum de personnes isolées et de mettre en place plusieurs projets pour les aider : leur permettre de skyper leur famille ou leurs amis éloignés (projet "Réseaux du cœur"), leur apporter une aide matérielle avec des dons de l’association Dons Solidaires, mettre en place des sorties (projet "Moi je t'emmènerai...") …


2. Pourquoi, à titre personnel, as-tu décidé de t’engager ainsi ?

Tout a commencé lorsque j’avais 15 ans. Un beau matin, j’ai dit à ma mère que je souhaitais donner un peu de temps pour les autres. Elle m’a conseillé de donner mon numéro à l’association des familles de ma ville et j’ai été appelée par Yves Sellier, qui m’a proposé de rendre visite à une personne âgée. Je me suis dit "pourquoi pas" ! J’ai rencontré une personne incroyable qui a changé mon regard sur la vie et les autres en général. Yves m’a donné envie de m’investir de plus en plus et me voilà encore là aujourd’hui !


3. Quel est l'intérêt de ton action à l'échelle collective et penses-tu pouvoir contribuer à la résolution du problème identifié ?

Pour reprendre les chiffres d’une étude de 2019 menée par Les Petits Frères des Pauvres en collaboration avec CSA Research : « 4,6 millions de Français de 60 ans et plus ressentent de la solitude et 3,2 millions de personnes âgées sont en risque d’isolement relationnel ».

Un grand nombre de personnes âgées sont seules que ce soit à domicile ou en maison de retraite, les besoins sont immenses. A notre échelle nous pouvons améliorer le quotidien des personnes âgées visitées, même si nous sommes encore une goutte d’eau dans l’océan !


Une personne âgée qui voit un bénévole 1h par semaine, cela change littéralement sa vie. Elle attend la visite en se projetant et quand le bénévole arrive on la retrouve le sourire jusqu’aux oreilles…
1h par semaine cela semble tellement rien et pourtant cela peut changer des vies ! C’est précieux.

J’aime beaucoup la citation « il faut ajouter de la vie aux jours quand on ne peut plus ajouter de jours à la vie ». C’est notre objectif aussi quelque part, être un petit rayon de soleil pour ces personnes âgées !

Nous espérons continuer à grandir pour aider un maximum de personnes. Mais nous ne pouvons pas résoudre cette problématique seuls vu l’ampleur des besoins. Il y a également les Petits Frères des Pauvres qui aide chaque année des milliers de personnes âgées. Je pense aussi aux nombreuses et superbes initiatives locales qu’il ne faut pas oublier. On peut citer Manou Partages, Les Rencontres à Chambellan et bien d’autres qui proposent des sorties, de la création de lien intergénérationnel avec des partenariats entre maisons de retraite et écoles maternelles, de l’entraide envers les personnes âgées dans certains quartiers …


Tous ensemble, on pourra tendre à résoudre la problématique de l’isolement des personnes âgées !



Pour en savoir plus sur Donner-Recevoir, rendez-vous ici !






Et si vous souhaitez partager votre Parcours Citoyen, rendez-vous ici !